Une viticulture respectueuse au service de grands vins

Le galestro, source de la puissance élégante des vins de la Tenuta Casenuove

Relativement homogènes, les sols du domaine comportent un mélange de schistes et d’argile, le fameux « galestro » qui donne toute sa puissance élégante aux vins.

Jusque dans les années 60, les vignes étaient plantées en terrasses et alternaient avec les céréales et les oliviers. Puis la Toscane a connu ce dont nombre de régions agricoles ont souffert : l’exode rural. Mais c’est à la faveur des années 90 que sa vocation essentiellement viticole s’est affirmée : le paysage a complètement changé et il est tel que l’on peut le voir aujourd’hui : de vastes et belles étendues de vignes, entrecoupées de petits chemins et ponctuées, ça et là d’oliviers.

Outre le sol, un autre facteur contribue à la finesse des vins : si les printemps sont tièdes et doux, les étés, chauds, l’altitude permet de notables écarts thermiques entre le jour et la nuit. Il ne fait guère plus de 13° le soir, jusqu’à la mi-juin. Les raisins peuvent alors s’offrir le luxe d’un mûrissement harmonieux et équilibré.

Conformément à sa philosophie, les Vignobles Austruy accompagnent la vigne tout au long de l’année avec des méthodes douces, en adéquation avec ses paysages à la sereine beauté.
Afin de maîtriser les rendements la densité de plantation a été portée à 5600 pieds par hectare. Entre les rangs, des semis de légumineuses et de céréales servent aussi bien d’engrais vert que de paillage et d’absorbeurs naturels de l’humidité. Elles contribuent aussi à stabiliser les sols, tout en les décompactant ce qui permet aussi de revivifier l’activité microbienne. La vesce joue aussi son rôle, en limitant les facteurs d’érosion. Aucun engrais de synthèse n’est apporté à la vigne, au profit d’engrais organiques. De même, aucun désherbant n’est utilisé : tous les cépages trouvent par eux-mêmes les moyens d’atteindre un équilibre qui les renforce et les traitements nécessaires sont uniquement à base de cuivre et de soufre (bouillie bordelaise).

Les vendanges sont effectuées de manière entièrement manuelles, en petites cagettes afin de préserver l’intégrité des raisins qui arrivent ainsi au chai dans toute leur prime fraîcheur. Une étude des sols a permis de quadriller le domaine en une quinzaine de parcelles, elles-mêmes subdivisées en sous-parcelles : au total, une cinquantaine d’unités a été enregistrée et chacune fait l’objet d’un suivi individualisé jusqu’à la date optimale des vendanges : un travail de haute-couture.